Zoom sur les cours de danse orientale pré et post-natale

Publié le 27/03/2017

  • Zoom sur les cours de danse orientale pré et post-natale
  • Zoom sur les cours de danse orientale pré et post-natale
  • Zoom sur les cours de danse orientale pré et post-natale
  • Zoom sur les cours de danse orientale pré et post-natale
  • Zoom sur les cours de danse orientale pré et post-natale
  • Zoom sur les cours de danse orientale pré et post-natale
  • Zoom sur les cours de danse orientale pré et post-natale
Sarah Colin, professeur de danse orientale a accepté de répondre à notre interview sur les cours de danse orientale pré et post-natale qu’elle a mis en place et continue de développer en France. Découvrez son concept qui fait succès et le parcours de cette belle et talentueuse danseuse qui en est l’instigatrice.

Pouvez-vous nous présenter votre concept de danse orientale dédié aux femmes enceintes puis aux futures mamans accompagnées de leur bébé ?

Aujourd’hui reconnu comme la continuité naturelle de la grossesse, le portage apporte de nombreux bienfaits aux bébés et intensifie son attachement à la maman. Durant mes stages, les bébés dansent avec leur maman et sont ainsi initiés à une première découverte du rythme et de la musique. La danse orientale est douce et permet de travailler le corps dans sa souplesse et de le tonifier après la longue aventure de la grossesse notamment au niveau des abdominaux et du périnée. Elle aide aussi les mamans à retrouver leur sensualité. En dansant avec leur bébé d'abord sur le ventre puis plus tard sur le dos, les mamans renoueront avec ce plaisir unique charnel et fusionnel qu'elles ont connu durant les 9 mois de leur grossesse.

Pourquoi avez-vous imaginé ces cours parallèlement à l’enseignement de la danse orientale ?

Etant jeune maman, je sais combien il est difficile de reprendre une quelconque activité une fois bébé né. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de mettre en place des stages de danse orientale spécialement adaptés aux mamans portant leur bébé.

Quels sont les apports et particularités de ces cours comparé à la danse orientale « classique » ?

La plus belle particularité de ce cours est d’abord de pouvoir danser avec son jeune enfant ou son bébé en devenir pour les femmes enceintes. Ces ateliers sont également un vrai moment de rencontre et de partage entre mamans. En effet, elles peuvent échanger leurs conseils, rires mais aussi leurs interrogations ou encore leurs craintes liées à la maternité. Les mamans présentes à ces cours ne sont pas là pour monter sur scène. En revanche, plusieurs mamans présentes suivent également mes cours de danse orientale traditionnels, bien évidemment sans leur bébé !

Quelle est la tenue idéale pour pratiquer ce type de cours de danse orientale ?

Une tenue à la fois souple et légère, un haut permettant aux mamans qui le souhaitent d'allaiter leur bébé et bien sûr un porte-bébé physiologique ou une écharpe de portage.

Ou et quand nos clientes intéressées peuvent-elles vous retrouver pour participer à ces cours ?

Actuellement, je donne un atelier de 2 heures chaque premier samedi du mois à Herblay (Val d’Oise - France). Je suis également invitée régulièrement par diverses associations dans les départements du 95 ou du 78. Un atelier régulier devrait voir le jour prochainement à Paris.

Quels sont vos projets pour le développement de ces cours ?

Plusieurs danseuses et professeurs de danse m'ont d'ores et déjà contacté pour connaitre le déroulé de mes cours. Une formation permettant de répondre en détail à leurs questions sera mise en place dans les prochains mois. Pour ce faire, je me suis entourée de divers professionnels dans le portage et l’obstétrique. A l'issue de cette formation, les nouveaux professeurs bénéficieront donc d'un bagage leur permettant de mieux appréhender l'enseignement de la danse orientale auprès des femmes enceintes et jeunes maman. En effet, il est important de faire particulièrement attention aux placements du corps mais aussi de pouvoir les seconder dans le portage car, toute jeune maman que l'on soit, nous ne sommes pas des professionnelles du portage ! Et une écharpe mal installée nuira au porteur et au bébé ! Notez aussi que mes cours de danse "Quand bébé danse avec maman" sont protégés par l'INPI, si un professeur veut utiliser ces termes pour ouvrir un atelier, il devra au préalable m'avoir contactée et suivi ma formation.

Quel est votre parcours dans l’univers de la danse orientale ?

J'ai découvert la danse orientale il y a une quinzaine d'années. Après avoir suivi un enseignement de base en province, j'ai décidé de venir me perfectionner à Paris dans le cours de Mayodi. Devenue membre du ballet El Noujoum, j'ai participé très vite à de nombreuses représentations dans des lieux prestigieux. Au fil du temps et des rencontres, j'ai découvert la richesse de styles de la danse orientale et affiné ma danse. Ce que j'affectionne particulièrement, c'est le travail basé sur l'interprétation des émotions. J'essaie ainsi d'offrir à mon public des chorégraphies alternant douceur et poésie, modernisme et énergie. Danseuse passionnée, je continue à me perfectionner auprès d'artistes à la renommée Internationale. Ma rencontre avec Assia Guemra va apporter un réel changement à ma danse et m'offrir un nouveau répértoire dansé : la danse orientale contemporaine. Depuis plusieurs années maintenant, je suis son enseignement et me retrouve régulièrement invitée à me produire à ses cotés. En juin 2014, j'ai obtenu ma Certification Internationale d’études en Danse Orientale et Orientale Contemporaine dispensée par l’école d’Assia Guemra et délivrée par le Conseil International de la Danse – UNESCO.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire