A la découverte du « Bellywood » : Fusion entre Bellydance (danse orientale) et Bollywood (danse indienne)

Publié le 19/11/2018

  • A la découverte du « Bellywood » : Fusion entre Bellydance (danse orientale) et Bollywood (danse indienne)
  • A la découverte du « Bellywood » : Fusion entre Bellydance (danse orientale) et Bollywood (danse indienne)
  • A la découverte du « Bellywood » : Fusion entre Bellydance (danse orientale) et Bollywood (danse indienne)
  • A la découverte du « Bellywood » : Fusion entre Bellydance (danse orientale) et Bollywood (danse indienne)
  • A la découverte du « Bellywood » : Fusion entre Bellydance (danse orientale) et Bollywood (danse indienne)
  • A la découverte du « Bellywood » : Fusion entre Bellydance (danse orientale) et Bollywood (danse indienne)
Véronique Ben Ahmed, chorégraphe de la Compagnie Nejma mais aussi professeure de Danse Orientale & Bellywood dans la région de Caen (France) nous informe sur les particularités et caractéristiques de cette fusion magique et originale entre Bellydance et Bollywood.

1/ Comment vous est venue l'envie de fusionner Danse Orientale et Bollywood ?

Outre des bases de danse classique, mon premier amour pour la danse fut le Baratha Natyam, danse du Sud de l'Inde. Quand je suis devenue danseuse orientale professionnelle, on me disait souvent que j'avais une gestuelle indienne. Un jour, lors d'un festival caennais, on me demanda un stage Bollywood. La fusion entre les 2 disciplines est ainsi née, avec l’envie ensuite de dispenser des cours réguliers.

2/ Quelles sont pour vous les particularités propres à la danse orientale, au Bollywood et au Bellywood ?

La danse orientale se caractérise à mon sens par la rondeur des mouvements, et surtout l'infini de la gestuelle symbolisée par le fameux mouvement du 8.
La danse Bollywood quant à elle s’illustre par des formes géométriques, les angles et particulièrement le losange marqué par le costume.
En fusionnant les 2 danses, l'une et l'autre se rejoignent dans les mouvements saccadés, rythmés. Les accents de hanches orientaux répondent aux frappés de pieds indiens. La souplesse des genoux et le plié oriental s’étendent en faveur de la danse indienne.

3/ En quoi cette fusion est-elle originale ?

L'originalité se tient dans un va et vient de jeux de jambes Bollywood, un recentrage sur le corps oriental, une fluidité verticale entre le buste et les hanches. L'axe de travail est intéressant quand la tête doit suivre chaque intention de bras, tandis que la plupart du temps, en oriental, la danseuse axe son regard sur le public.
Les intentions changent donc à chaque fois, suivant son émotion.

4/ Quelle est la tenue idéale, et le type de musique qui conviennent pour pratiquer cette fusion ?

La tenue idéale pour pratiquer le « Bellywood » est, selon les chorégraphies, une jupe ou un sarouel... et très souvent pour le haut du corps, un soutien-gorge oriental.
En ce qui concerne les musiques de mes chorégraphies, j'utilise des musiques de films indiens comme par exemple "Devdas", "Lagaan".

5/ Quand et où nos clientes peuvent-elles vous retrouver pour s’initier à cet enseignement de danse fusion ?

J'enseigne à la MJC du Chemin Vert (Caen), le lundi soir pour le niveau avancé, le mardi soir pour les enfants, et pour les adultes niveau débutant-intermédiaire. Je dispense également des cours de fusion entre danse orientale et danse contemporaine.

6/ Quel est votre parcours dans l’univers de la danse ?

J'ai débuté la danse classique à l'âge de 6 ans. Puis, dans cette même école de danse de Nelly Bouchardeau à Caen, j'ai découvert le Baratha Natyam.
Beaucoup plus tard, je suis devenue danseuse professionnelle au sein de la Compagnie V.O. Danse contemporaine.
Il y a près de 20 ans, je découvre la danse orientale
auprès d'Assia Guemra (Paris), c’est le coup de foudre !
Puis je crée la Compagnie Nejma pour un travail de création dans les théâtres, l'espace public, les écoles, l'univers carcéral et le milieu du handicap.
Cette année 2018 fête le 15ème anniversaire de la compagnie.

Démonstration de danse Bellywood lors d'une représentation en Grèce :

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire